Connect with us

Droit chemin toujour

Diaspora

Droit chemin toujour

Il y a aujourd’hui près de trois ans depuis que l’album « Droit chemin » de l’artiste Fally Ipupa Di Caprio la merveille sorti en 2006, demeure encore inévitablement le meilleur disque. De tous les albums qui se sont succédés après cette œuvre de Fally, aucun d’eux n’a atteint le record qui a été réalisé par l’album « Droit chemin ». Seul « Sens interdit » le tout premier opus de Ferre Gola dit Shetani a essayé de toucher la nappe avancée.

Explicitement, depuis au moins trois ans durant, la musique congolaise connaît une dégradation certaine. Voire même ici sur place à Kinshasa, les albums n’arrivent plus à se faire entendre totalement sans qu’il y ait des ratés. Par exemple sur 16 titres, on remarque qu’il y a seulement 2 ou 3 titres qui réussissent de captiver les mélomanes.

D’autres titres ne font fonction que de bouche trou et d’ailleurs, certaines chansons restent totalement méconnues du public, voire inaudibles jusqu’à l’anéantissement de l’œuvre sur le marché du disque. Ce comportement des œuvres des musiciens congolais jadis les meilleurs d’Afrique, commencent déjà à inquiéter plus d’un fanatique.

Car, s’il n’y a qu’une seule chanson ou deux uniquement qui font vivre tout un album d’au moins une dizaine de titres, autant mieux ne pas prétendre avoir réalisé un album. Ceci prouve à suffisance l’inconsistance pure et simple dans la préparation de ses œuvres.

S’il nous sera permis de citer quelques unes des œuvres qui ont succédé à « Droit chemin », mais sans un impact réel ou total, exempté « Sens interdit » et les trois derniers ; l’album « Kipe ya yo » de J.B. Mpiana et son Wenge Bcbg, c’était du fiasco ; dans l’album « Balia Ngando » de Blaise Bula, seule la chanson « Okota (Saint valentin) » qui s’est fait entendre.

Dans l’album « Figure de style » du chanteur Mirage, nous n’avons écouté qu’une seule chanson qui porte le même titre que l’album ; dans le maxi-single « Quel est ton problème ? », seulement deux chansons « Z.K » et « libérée » ont fait le bonheur des anges adorables.
 
Dans le récent album « Que demande le peuple ? » de Félix Wazekwa monstre d’amour et Cultur’A Pays Vie, n’eût été le générique, cet album serait passé inaperçu, pour ne citer que ceux là.

C’est pourquoi, jusqu’à l’heure qu’il est, le seul artiste musicien congolais qui a donné un travail respectable, sans polémique, c’est Fally Ipupa. Toutes les compositions retrouvées dans l’album « Droit chemin », ont été sans commentaire, évidemment captivantes.

Pour preuve, le générique « Droit Chemin » les chansons comme « Liputa », « Sopeka », « Associé », « Mabele », « Attente », « 100% Love », « Orgasy », « Bakandja », « Naufra-Ketch », « Kidiamfuka » et tant d’autres ne sont nullement étrangères aux oreilles des consommateurs de la musique congolaise. Chapeau bas à l’artiste ! Nous en reparlerons.

Soure :africahit.com

Auteur:gabonhits.com

 

Continue Reading
You may also like...
Comments

More in Diaspora

Populaires

Facebook

To Top
Contact Us!
Your message was successfully sent!