Connect with us

Entretien : le collectif PSYA débarque fin juin avec « Auréole », un EP très urbain !

Actualités Nationales

Entretien : le collectif PSYA débarque fin juin avec « Auréole », un EP très urbain !

psyaA quelques jours de la sortie de leur premier EP « Auréole », la rédaction de GabonHits a rencontré pour vous le collectif PSYA (abréviation littérale de « Personne ne s’y attend ») qui projette d’enflammer les dancefloors européens et africains avec cet opus de 5 titres attendu fin juin 2015.

LRM et Lion Kass sont les deux grandes voix de ce collectif urbain signé par le label Poz’L-Flow Underground basé à Metz en France. Rencontre avec les Gabonais de PSYA pour tout savoir sur « Auréole » leur tout premier projet musical fortement teinté à la sauce urbaine.

Qui est PSYA ?
- Lion Kass : Nous sommes un collectif de deux rappeurs, à savoir Lion Kass et LRM. Nous insistons sur l’idée de collectif simplement pour signifier qu’à la base, nous avons évolué chacun de notre côté avant de joindre nos expériences sous la forme du PSYA.
- LRM : Effectivement. Notre relation commence en dehors de la musique bien que celle-ci l’ait renforcé. Nous sommes d’abord deux personnes qui s’apprécient, qui ont fait des classes ensemble.

S’il fallait vous définir musicalement que pourrait-on en dire ?
- Lion Kass : Nous sommes un groupe de musique dont la base est urbaine. Notre son puise son essence dans le croisement entre le rn’b, le rap et le reggae. Le plus important est de garder une cohérence dans le rendu.
- LRM : Exact, nous faisons de la musique en mêlant plusieurs sonorités pour enrichir notre travail. Il y a des émotions qui sont mieux transmises par le chant reggae, d’autres par le rap, ainsi de suite… d’où notre hybridité.

PSYA, musique engagée ou plaisir musical ?
- LRM  : Les deux ! Je dirais que le PSYA est enraciné dans la société. Et la vie n’est pas la même le temps passant. Tantôt on rit, tantôt on pleure. Des fois on s’indigne, des fois on exulte de joie, etc. PSYA c’est du réel !
- Lion Kass : Le plus important c’est d’être soi, avoir une éthique et une sincérité dans l’art. Sinon c’est du faux pour musique de faux (rires).

Comment s’est faite votre rencontre avec votre structure Poz’L-Flow Underground ?
- LRM : Je dirais naturellement par la musique. Je venais d’arriver sur Metz, en cherchant de bons plans pour entrer en studio. J’ai fait la connaissance de H, l’initiateur de cette structure. Au début, il m’a proposé de prendre part à une compilation dont son ami était producteur. J’en ai parlé à Lion Kass pour une collaboration. On a monté une démo que l’on a présenté. Finalement le morceau ne s’est pas fait pour raison de budget, toutefois H nous a signé.

Comment se passe votre travail avec votre production ?
- Lion Kass : Les choses se passent très bien. Chacun sait ce qu’il a à faire. La production assure l’aspect technique et nous le musical. C’est-à-dire l’écriture, la composition. Il arrive qu’on discute avec H de certains détails pour que les choses soient toujours carrées, mais généralement il nous laisse toute la liberté dans l’artistique.
- LRM : Les maîtres mots chez Poz’L-Flow, c’est le positif, le lyrix et le flow. Il se trouve que c’est également des valeurs que nous partagions. Cela facilite notre collaboration. Ils aiment la musique et nous aussi.

Que doit-on attendre de votre collaboration ?
- LRM : Un EP intitulé Auréole qui sortira dans quelque temps. Ce disque est notre acte de naissance artistique. Il évoque notre regard social, nos avis, nos joies, nos incompréhensions, notre désaccord à la politique humaine, notre rapport au divin.
- Lion Kass : Auréole, c’est en même temps un souhait, un effort de marcher vers un idéal. Personne ne veut finir mal, enfin je pense. Auréole, c’est une manière de viser l’amélioration, le meilleur. Une introspection positive.

La suite logique est donc Auréole ?
- Lion Kass : C’est Auréole, c’est le clip de « Tête Haute » qui est déjà en montage, ce sont les différentes dates que prépare le Poz’L-Flow pour nos prestations lives…
- LRM : Nous avons des choses à dire, voici l’occasion (rires).

Un dernier mot à l’endroit de nos lecteurs ?
- Lion Kass : Bonjour le monde, PSYA du Poz’L-Flow Underground, nous sommes là !

Continue Reading
You may also like...
Comments

More in Actualités Nationales

Populaires

Facebook

To Top