Connect with us

La grande nuit de la musique gabonaise à Paris a tenu toutes ses promesses.

Actualités Nationales

La grande nuit de la musique gabonaise à Paris a tenu toutes ses promesses.

Déroulée le 30 mai dernier à Paris (France) à l'espace Vausselle la grande nuit gabonaise a tenu toutes ses promesses. Cette deuxième édition qui a été marquée par la participation des nombreux artistes chanteurs, la mode et l’art culinaire a été rehaussée  par la présence Manu Dibango ancien artiste musicien camerounais.

Cet évènement abrité par l'espace Vausselle dans sa deuxième édition a vu la participation des artistes gabonais bien connus des librevillois à savoir Ndong Mboula, Kaki Disco, Defunzu, Hemyson, Amandine, Nicole Amogho, Marina Rachel, Elvira Lington, Jadia, Michelle Ndoulou et le groupe Muyanga sans oublier la jeune étoile montante de la mode gabonaise qui n’est plus à présenter Jessica Design.

La présidente de l’association Milaurma initiative par ailleurs initiatrice de l'évènement Michelle Ndoulou a dans son allocution remercie le public d’avoir répondu présent afin de soutenir la culture gabonaise. Rappelant les objectifs premiers de ce concept la présidente de l'association Milaurna intiative a précisé que «  la grande nuit de la musique gabonaise »a pour but de valoriser la culture gabonaise hors de ses frontières et les artistes qui la pratique rajoutant de même qu'elle reste une plateforme de promotion pour tous les artistes désireux de se faire connaître hors du pays.

Après l'allocution de la présidente sans est suivi le show des artistes qui ont fabuleusement émerveillé la foule ovationnant les prestations de chacun des artistes par des applaudissements et des cris de joies dans une salle décoré aux couleurs du drapeau gabonais. Une ambiance favorable qui aura permis à la styliste Jessica Design de présenter une collection de circonstance qui a séduit plus d’un.

La grande nuit gabonaise n'a pas été seulement ces prestations des artistes elle a été aussi marquée par les mets offerts. Allant des plats de nyémbouet, aux sauces d'odicat, en passant par des plats de feuilles de manioc, de nkoumou et bien d'autres mets qui ont permis aux invités de se régaler.

Notons qu'au nombre des innovations annoncées pour cette deuxième édition on notait l'introduction de la mode, l’art culinaire, côté musique la catégorie gospel représenté brillamment par Marina Rachel et la revalorisation de la  tradition par le groupe Muyanga.

"Au fur et à mesure que nous avancerons je m’attellerais a ajouté d’autres catégories musicales. Le RNB, hip hop, dance, soul etc." a déclaré Michelle Ndoulou.

Selon nos sources d’informations bien que le spectacle aura tenue ses promesses la salle n'a pas été comble comme la précédente du fait des tarifs élevés qui ont été pratiqués sur l'ensemble des billets.

Soyez au cœur de l'actualité musicale gabonaise sans bouger de chez vous grâce à Gabonhits.

 

 

Continue Reading
You may also like...
Comments

More in Actualités Nationales

Populaires

Facebook

To Top
Contact Us!
Your message was successfully sent!