Connect with us

Le torchon brule entre Fally Ipupa et son sponsor Bracongo !

Diaspora

Le torchon brule entre Fally Ipupa et son sponsor Bracongo !

Le torchon brule entre Dicap La merveille et son sponsor brassicole. L’artiste musicien persiste et signe : il doit résilier son contrat avec la Bracongo au cas où la brasserie de KIngabwa ne présente pas des excuses. Et celles-ci, selon son entourage, doivent être accompagnés d’une amende consistante et très conséquente. Au cas contraire, Fally Ipupa ne se produira plus sous le label de la bière Skol jusqu’à nouvel ordre, rapporte une source proche de son groupe.

Déjà au moment où nous mettons sous presse, le chanteur serait en route pour la Bralima-Primus, une autre entreprise concurrente à Kinshasa. D’après certaines sources, l’artiste musicien aurait déjà consulté ses avocats pour voir comment discuter la signature d’un nouveau contrat de sponsoring avec la brasserie de l’avenue du Flambeau. Si tout va bien, l’auteur du best sellLe changement climatique dans l’Amoron’i Maniaer « Droit Chemin » et « Arsenal de belles mélodies » pourra rejoindre la grande famille « Pelisa Ngwasuma » dans les jours à venir, ajoutent les mêmes sources.

 

Une assertion confirmée par un de ses proches alors que son récent contrat avec la Bracongo-Skol n’a pas encore touché à sa fin. Ce qui est sûr, Fally Ipupa qui a le vent en poupe grâce à ses nouvelles chansons succulentes sur le marché, s’est dit prêt pour rompre avec son sponsor. Surtout qu’il est attendu à bras ouvert à la direction de marketing de la Bralima à cause de son succès, confirment de sources concordantes. Que reproche-t-on à la Bracongo ! D’après nos fins limiers, l’affaire remonte à une semaine. Nous sommes au quartier Binza-IPN dans la commune de Ngaliema au bistrot « Sai-Sai », raconte un garde-rapproché de l’artiste. Fally Ipupa et son groupe musical se pointent sur le lieu pour livrer une production scénique VIP, après avoir signé un contrat avec le patron de « Saï-Saï ».

Comme d’habitude, ce sont les musiciens et autres collaborateurs de la star qui se présentent les premiers pour arranger les instruments de musique et faire également la balance de sons. Il est 21 heures lorsque le groupe commence son spectacle sans tenir compte du décor trouvé à l’intérieur de la salle. Quelques minutes plus tard, le leader Fally arrive et trouve que l’endroit est ornement décoré aux couleurs rayonnantes de la bière Heineken qui fait partie des produits de la Bralima à Kinshasa. Un produit autre que celui de son sponsor habituel la Bracongo.

 

Soudain, la star pour respecter son contrat avec la Skol, va exiger que le mitre des céans accepte de cacher par des banderoles les décors publicitaires sur les murs de Sai Sai. Proposition acceptée pour ne pas nuire au contrat de Fally avec son sponsor. Fally échappe à l’humiliation! Quelques heures plus tard, un responsable de la Bracongo entre et constate que le cadre n’est pas sponsorisé par leurs produits. Alors il va ouvrir sa bouche avec un ton très insolente pour cracher sur Fally Ipupa devant ses fans et autres collaborateurs du groupe.

Pour lui, l’artiste n’est pas sérieux. C’est-à-dire il a violé les accords signés avec sa brasserie en acceptant de se produire dans un endroit où on ne peut vendre les produits de la Bracongo. Le responsable de la brasserie a tenu de propos pas du tout courtois à l’endroit de l’artiste, sans tenir compte de sa popularité. Chose qui n’a pas arrangé un garde rapproché de Fally nommé B 52 Balondo qui a vite sauté sur cet agent avant de le faire sortir de la salle. De même, la star n’a pas pu supporter le fait d’être humilié en public. Le cadre de la Bracongo aurait mieux fait de l’interpeller à huis-clos. Pour lheure, le géniteur du disque « Arsenal de belles mélodie » et tout son groupe sont en tournée musicale du côté de l’Afrique de l’Est.

Le week-end dernier, ils se sont produits au Kenya. Dicaprio la Merveille et ses poulains pourront regagner Kinshasa dès la semaine prochaine en vue de préparer leur prochain déplacement pour l’Europe où ils vont affronter Bercy et Zénith, deux grandes salles mythiques en France. Wait and see

Source : africahit.com

 

Continue Reading
You may also like...
Comments

More in Diaspora

Populaires

Facebook

To Top
Contact Us!
Your message was successfully sent!