Connect with us

Biographies

Ninon

« Mône » c’est l’enfant ! Une enfant qui aura subit son enfance bien malgré elle et qui trouvera dans la musique, son réconfort. Pour effectuer son entrée dans l’arène musicale, elle offrira à ceux qui savent apprécier les belles « choses », « Mône ». Voici la biographie de l’artiste ; sortez vos mouchoirs.

 

Mais qui se cache derrière Mebie Ninon Murielle ? La réponse c’est, Ninon, tout simplement ! Facile à prononcer comme celle qui porte ce pseudonyme qui lui rappelle son enfance, Ninon est née un dimanche, 05 Septembre de l’année 1976. Benjamine d’une famille nombreuse, elle vient après trois grandes sœurs du coté de sa mère et, est la cinquième, de dix frères et sœurs, du coté de son père. Commerçante, sa défunte mère, les a élevé ses soeurs et elle avec ses maigres revenus. C’est donc dans ce milieu modeste qu’elle grandira.

Après plusieurs expériences, elle décide de se fiancer afin de ne plus être une charge pour sa famille. Son père, ingénieur retraité des TP, 1er karatéka du Gabon, septième dan shotokan, troisième dan doshinkane, partagé entre ces voyages, son travail, ses affaires, sa carrière en somme, n’a pu avoir de place dans sa vie.

Baladée de maison en maison ; parfois  chez des inconnus pour un soit disant « meilleur suivi » qui lui vaudra plutôt de mauvais traitements, Ninon traversera son enfance partagée entre  larmes et douleur. C’est ainsi que la musique fera son entrée dans sa vie car, sa seule consolation seront ces mélodies qui l’accompagneront des ses moments de tristesse. D’ailleurs, sa première chanson « Mon Dieu ! Où est mon père ! Où est ma mère ! », sera composée à l’age de quatre ans, dans ces conditions.

Sa réelle passion pour la musique démarrera véritablement à 10 ans, avec une composition titrée « Quand tu n’es pas là, elle fait le désordre » pour laquelle elle prendra comme choriste sa sœur Christelle, appelée affectueusement « Kéké ». A la batterie, sa sœur Sandrine, affectueusement appelée «Kayï », ses aînées et, une petite sœur, Bébé Nzame alors qu’elle effectuait un bref retour chez sa mère. Alors que la musique l’aide à gérer la vie, elle devient de plus en plus inaccessible. Et si les études ne lui sourient pas, la musique, elle, l’a choisie.

Continue Reading
You may also like...
Comments

More in Biographies

Populaires

Facebook

To Top
Contact Us!
Your message was successfully sent!