Connect with us

Patience Dabany, artiste du mois de juillet

Artiste du mois

Patience Dabany, artiste du mois de juillet

Rebaptisée Patience Dabany pour aborder une carrière musicale internationale, l’ex-première dame du Gabon est aujourd’hui à l’apogée de son oeuvre. Parler de l’artiste en quelques lignes demande une certaine approche qui ne trahirait pas ses nombreuses années d’expérience. Pour cette fois, Patience dabany sera présenté dans un aspect qui évoque ses dimensions non seulement artistique mais aussi maternelle car, il faut le dire celle que les gabonais appellent la « mama » est la mère de trois enfants qu’elle affectionne.

 
Son histoire musicale commence avec son père dont elle admirait le talent. Devenue plus agée, elle se lance dans la composition et devient aujourd’hui une artiste de grande renommée nationale et internationale. Après avoir soutenue les groupes socio-culturelles dans les années 70 et 80, Patience Dabany laisse dans les tiroirs de cette catégorie de la musique gabonaise, un riche répertoire de chansons qui ont marqué des générations.
 
C’est alors qu’elle décide de débarquer aux Etats-Unis et précisément à Los Angeles pour faire éclore son talent d’artiste qu’elle ne pouvait manifester en tant que épouse de président. A peine installée, elle ouvre un studio d’enregistrement d’où seront produits tous ses albums. Aussitôt, elle se fait connaître à travers les titres « Gaella », « Associé » et « chéri ton disque est rayé » qui sont aujourd’hui des classiques de la musique gabonaise et africaine.
 
Son répertoire est un ensemble de sonorités voyageant entre rythmiques traditionnelles et musique moderne. Avec plus de onze albums à son actif, Patience Dabany est une figure incontournable pour ce qui est de la musique au Gabon, en Afrique et même dan le monde. Amie des Thelma, des Jackson et Whitney Houston, elle a travaillé avec les plus grands artistes aux Etats-Unis dont certains duos avec El Debarge sur le titre « Melina ».
 
Parlant de titres et surtout des thèmes évoqués par l’artiste, Patience Dabany n’éprouve aucune difficulté à relater les faits sociaux, des histoires relatives à la tradition. Son inspiration vient de ses coutumes et Patience Dabany n’a fait que cela, présenter au monde sa culture, la culture Africaine. « Le folklore gabonais est très riche. Par exemple, les chansons qui sont chantées au nord, vous ne les trouverez pas au sud, celles qui sont chantées à l’ouest vous ne les trouverez pas à l’est. Comme je parle tous les dialectes du Gabon, je peux chanter dans tout le pays. C’est de cette facilité-là dont j’ai profité pour faire l’album. J’ai chanté en quatre dialectes: en fang, en batéké, en bapounou et en myéné » dit-elle.
 
Coté maternel, Patience Dabany ne laisse pas la musique pour exprimer son amour envers ses enfants. Pour ne pas rappeler les mauvais souvenirs, elle a composé une chanson en mémoire de sa fille Pascaline Amissa. Une autre chanson a été composée pour son fils Ali Bongo, chanson d’ailleurs qu’elle dédie à tous les gabonais. Affectueuse, Patience l’est car elle a toujours manifesté de l’amour pour ceux qu’elle aime et, toujours dans la musique, elle a réunie les plus grands artistes gabonais pour rendre un homage mérité à celui qui a été son époux pendant plus de dix-huit ans, le feu président de la république gabonaise Omar Bongo Ondimba. Gabonhits pour sa part, témoigne son admiration à l’endroit de cette femme qui a révolutionné et porté très haut le flambeau de la musique gabonaise !
Merci Maman.

Continue Reading
You may also like...
Comments

More in Artiste du mois

Populaires

Facebook

To Top